jeudi 21 février 2019

Quand la conteuse Elisabeth de Caligny nous parle des ovnis en Pologne


Quand l'artiste Bertrand Ferrier parle du poète Abad Boumsong


Surtout, ne pas nier l'évidence : Abad Boumsong est, résolument, joyeusement, viscéralement, hors sujet. Sur scène, il ne dit pas yo, fuck, bro. Il présente ses poèmes punchy : il ne répète pas les slogans des associations bien-comme-il-faut. Il propulse avec précision des textes intelligibles et généreux : il ne répand pas des sirops convenus et niais. Il ne dénonce pas, il pose. Il n'insulte pas, il questionne. Il ne prétend pas, il propose. Il n'est pas en marche, ouf : il marche vers nous. Une anecdote à son sujet ? La première fois que je l'ai rencontré, juste avant que je ne le voie sur scène, il m'a offert du thé aromatisé au fruit de baobab. C'était à la fois savoureux et inattendu, mais je ne pouvais pas savoir, alors, que c'était aussi une métaphore de ce qui m'attendait.

Bertrand Ferrier